A la UneSociété-Culture

L’Assemblée législative de transition face aux PTF: un plaidoyer pour la réalisation de la feuille de route 2022-2024

• Des actions prioritaires autour de quatre axes

• De la lutte contre le terrorisme et la refondation de l’État

• Le coût total du projet est estimé à 1.430.500.000 FCFA

Poignée de mains entre Aboubacar Toguyeni et les représentants des PTF, avant le début des travaux. (Ph:Yvan Sama)

Le Bureau de l’Assemblée législative de transition (ALT) était face aux partenaires techniques et financiers de l’institution, dans la matinée du 26 septembre 2022, à Ouagadougou.
Il s’agissait d’une rencontre d’échanges entre les deux parties pour solliciter l’appui des partenaires financiers pour la réalisation de la feuille de route des actions prioritaires de l’ALT, pour la période 2022-2024. « Notre feuille de route prescrit, d’une part, les évaluations des politiques publiques afin de nous fournir des éléments pertinents à même de redéfinir des cadres institutionnels adaptés et fonctionnels et en finir avec les incohérences de l’inefficacité des administrations publiques, et d’autre part, nous nous déterminons pour être au cœur des grandes réformes politiques, de sorte à garantir des élections transparentes et crédibles », a précisé le président de l’Assemblée législative de transition (ALT), Pr Aboubacar Toguyeni.
Cette feuille de route s’articule autour de quatre axes que sont, entre autres: le renforcement du contrôle de l’action gouvernementale, l’exercice efficace du leadership parlementaire dans la refondation de l’Etat burkinabè, la représentation et la défense des intérêts des populations et du pays et la professionnalisation de l’administration parlementaire. Le coût total du projet est estimé à 1.430.500.000 FCFA. « La lutte contre le terrorisme mobilise les moyens au point que d’autres secteurs d’activités, aussi nécessaires pour notre peuple, pourraient souffrir de moins de financement du budget national », a rappelé Aboubacar Toguyeni, pour rappeler les besoins de son institution.
Au cours des deux dernières législatures, les PTF ont soutenu énormément le Parlement dans le renforcement de ses capacités et cela a permis de bénéficier de certains outils qui facilitent le travail parlementaire et consolident l’expertise de l’administration parlementaire.
Pour la présente sollicitation, l’appui est attendu pour lutter efficacement contre le terrorisme, à travers une action parlementaire performante de contrôle et de représentation des intérêts des populations ; la pose de bases d’un Etat post crise viable, transparent et au service des citoyens. Il a rassuré les partenaires techniques et financiers que l’ALT était disposée à garantir la bonne gestion des ressources qui seront mises à sa disposition.
Martin SAMA

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page