A la UneRégions

Entrepreneuriat: 2e édition du « Business idea competition »

• Une initiative Kosyam jesuit university of science (KoJUS)

• Trois lauréats primés

• Un jury présidé par le PDG de Kanazoe Group

Le présidium composé, de g à d, du président de KoJUS, Pr Français P. Kaboré, du PDG de MB Energies, Paul Arnauld Kpotin, du PDG de KANAZOE GROUP, Djibril Kanazoé, et du DG de la BADF, Cyrille Ouédraogo. (Ph. DR).

Dans le cadre de son programme de formation en Master of business administration (MBA), option entrepreneuriat et développement durable, Kosyam jesuit university of science (KoJUS) a initié la « Business idea competition ». Devant un jury d’experts, les étudiants de ladite université ont présenté les idées de projets qu’ils comptent mettre en œuvre à la fin de leur cursus. Cette activité est  à sa 2e édition et permet de mettre en concurrence le montage des projets des étudiants et de vérifier s’ils sont réalisables. C’était le 15 octobre 2022,  à Ouagadougou.

KoJUS est une université qui forme des entrepreneurs et des créateurs d’emplois qui ont une idée de projet prête à être réalisée. Avant le début de la formation, les étudiants sont tenus de présenter leurs projets devant un jury international d’experts confirmés dans leur domaine respectif. Il (le jury) vérifie le montage et la faisabilité des projets et donne des orientations aux étudiants.

« Nous avons organisé la Business idea competition qui consiste à vérifier si les idées des entrepreneurs sont des idées prometteuses en termes d’entrepreneuriat, afin que l’on puisse les orienter. C’est pourquoi, le jury est constitué exclusivement d’entrepreneurs experts et d’un grand financier », a expliqué le président de KoJUS, Pr François Pazisnewende Kaboré. Les membres du jury de cette 2e édition de Business idea competition sont le Président-Directeur général (PDG) de KANAZOE GROUP, Djibril Kanazoé, le Directeur général de la Banque agricole du Burkina Faso (BADF), Cyrille Ouédraogo, et le PDG de MB Energies, Arnaud Kpotin, basé à Cotonou.

Les candidats/étudiants sont au nombre de 18. Ils viennent du Burkina Faso et de la sous-région. Ils sont pour la plupart des cadres d’entreprise. Après avoir travaillé plusieurs années, ils estiment qu’il est temps pour eux d’être à leur propre compte, de créer de l’emploi pour eux-mêmes et pour les autres.

Photo de famille des lauréats et du jury. (Ph. DR).

Le PDG de KANAZOE GROUP, Djibril Kanazoé, était le président du jury. A l’instar des autres membres du jury,  il a partagé son expérience avec les candidats, afin qu’ils puissent mieux se préparer à embrasser ce métier. A l’entendre, les critères d’évaluation des idées de projets des candidats sont, entre autres, une bonne étude de marché, un budget bien défini, une cohérence du profil de la personne avec le projet, une niche de clients bien identifiée et l’existence d’un avantage concurrentiel.

Les projets des candidats portent sur plusieurs secteurs, notamment, la culture, l’immobilier, la formation et la santé. Ce programme MBA de KoJUS leur offrira les capacités pour développer leur connaissance et leur pratique des affaires. En effet, durant un an, ces candidats recevront des outils théoriques et pratiques pour devenir des entrepreneurs avertis qui maîtrisent toutes les fonctions essentielles d’une entreprise. Par ailleurs, ils auront des opportunités de rencontre avec des entrepreneurs modèles qui les aideront à développer la culture propre de leur nouveau métier.

Arnaud Sawadogo est un étudiant au programme MBA de KoJUS. Il est, par ailleurs, architecte et chef d’entreprise. Il s’est inscrit à ce programme, car il a l’ambition de créer un holding en agrandissant son secteur d’activité. « Force est de reconnaître que pour franchir ce cap, il faut avoir des acquis en termes de gestion d’entreprise. Donc, c’est ce qui nous a motivé à prendre part à ce programme », a-t-il indiqué.

A l’issue de la compétition, le jury a désigné 3 meilleurs projets respectant les critères d’évaluation. En plus des attestations de reconnaissance, les trois meilleurs Business Idea ont reçu, respectivement, les prix de 500 000 francs CFA, 350 000 francs CFA et 250 000 francs CFA. Il s’agit de Clément Ouango (premier), Paule Irénée Kiéma (deuxième) et Alaïna Tomptedambo (troisième).

Issouf TAPSOBA

 

Encadré

Présentation de KoJUS

C’est une université jésuite qui regroupe en son sein trois entités, à savoir une école secondaire scientifique, une business school en entrepreneuriat et développement durable et  une école normale supérieure scientifique. Chaque année, elle met en moyenne à la disposition de la société burkinabè, 100 professeurs de sciences, 30 chefs d’entrepreneurs créateurs d’emplois, 100 bacheliers en sciences et 100 élèves titulaires d’un BEPC.

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page