A la UneEntreprises

Eco toilette: des fosses non vidangeables

• La solution Biofil

• Une innovation d’ouvrage d’assainissement

• Inodore, avec une garantie de 25 ans

« Ceux qui n’ont pas encore adopté ce concept ne le connaissent peut être pas encore. Cette technologie est une meilleure alternative pour la réalisation des ouvrages d’assainissement », le Directeur général de SouliBat BTP, Moumouni Souli. (Ph. DR).

Au Burkina Faso, la gestion des boues de vidange issues des ouvrages d’assainissement non collectif comme la fosse septique ou classique pose de véritables problèmes, notamment, au niveau de la collecte, du transport et du traitement. Cela constitue un casse-tête à résoudre pour les autorités burkinabè, car ce manque d’assainissement est souvent facteur de problèmes de santé pour les populations, surtout celles défavorisées. Face à cette situation, il a fallu développer un système innovant d’assainissement non collectif qui prend en compte les défis environnementaux et sanitaires. Il s’agit de la technologie de la fosse biofil non vidangeable. Elle est portée par SouliBat BTP, une entreprise qui évolue dans le secteur des bâtiments et travaux publics.

La fosse biofil est un système de bio-digesteur inodore et non vidangeable permettant de traiter des eaux sales par des processus naturels, avant qu’elles ne pénètrent dans la nappe phréatique. Selon le Directeur général (DG) de SouliBat BTP, Moumouni Souli, la fosse biofil crée un environnement de traitement des déchets, en utilisant des produits qui accélèrent leur décomposition. Les liquides sont ensuite séparés des solides par un mécanisme naturel pour s’infiltrer dans le sol ou être utilisés à d’autres fins.

Fonctionnement de la technologie biofil

Pour l’innovateur Souli, la technologie de la fosse biofil consiste à recueillir, dans un premier temps, les eaux vannes dans un trou rectangulaire où il y a des produits, notamment, des enzymes, du charbon, du compost et des filtres biologiques. A travers un mécanisme naturel, elle gère à la fois les déchets solides et liquides. Il faut noter que deux autres trous sont connectés au premier. Après traitement, les liquides sont filtrés et envoyés dans le premier compartiment. « Il est possible de mettre un mécanisme en place pour puiser cette eau pour arroser les plantes, car elle devient propre. Elle est très nutritive pour les plantes », a-t-il indiqué.

Une fosse biofil en construction. (Ph. DR).

Les déchets solides, quant à eux, sous l’effet des produits, subissent une décomposition accélérée. Ils seront envoyés à leur tour au deuxième compartiment. « C’est la phase d’épuration. Ce compartiment est en fait un fût enterré avec des gravas. Lorsque les déchets solides traités y arrivent, ils y échappent à travers des trous, pour s’infiltrer dans le sol », a commenté le DG de SouliBat BTP, avant d’ajouter que cette technologie inclut des perspectives de traitement des déchets pour donner du gaz ou de l’engrais.

Il faut noter que tout ce mécanisme se fait de façon naturelle. L’installation de la fosse biofil nécessite seulement environ 1,65 m2. Elle peut accueillir jusqu’à 10 utilisateurs et traiter leur déchet jusqu’à minimum 25 ans, sans vidange.

Coût de réalisation ?

Le coût d’installation d’une fosse biofil est quatre fois inférieur aux frais de construction d’une fosse classique. Il dépend du nombre d’usagers et de l’usage qu’on va en faire. SouliBat BTP offre ce service de l’ordre de 600.000 FCFA à 900.000 FCFA.

« Je pense que c’est une offre abordable pour les Burkinabè, car elle est moins coûteuse, occupe moins d’espace et est moins polluante que les fosses classiques. Je pense que tous ceux qui n’ont pas encore adopté ce concept ne le connaissent peut-être pas encore. Cette technologie est une meilleure alternative pour la réalisation des ouvrages d’assainissement », a indiqué le DG de SouliBat BTP. Par ailleurs, cette fosse est réalisable partout, que ce soit dans les marchés, les domiciles, les hôtels et les entreprises.o

TA

Encadré

Avantages de la fosse biofil par rapport à la fosse septique

Les avantages d’une fosse biofil vont de la gestion durable des excréments humains à la réduction du coût et de l’espace requis pour l’installation de la fosse. Elle occupe peut d’espace et supprime les odeurs grâce au système de canalisation et les produits utilisés. Elle est écologique et permet la destruction des cafards provenant souvent des mauvaises odeurs des WC et des douches. La durée minimale pour l’entretien est définie entre 25 à 30 ans, vu l’étendue de la famille. Aussi, elle est réalisable en 2 jours, contrairement à la fosse septique qui prend environ 2 semaines.

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page