A la UnePubli-COM

Bourses: SANCFIS FASO admise au troisième compartiment de la BRVM

• Offre publique de vente d’actions en cours

• 900 millions FCFA à mobiliser

• La première PME de l’espace UEMOA

Il existe sans nul doute une foultitude d’entreprises, de sociétés commerciales et de filiales de grands groupes dans notre pays, mais celles cotées en bourse se comptent au bout des doigts. Ce, du fait que les conditions requises par l’autorité des marchés financiers pour l’introduction en bourse sont difficiles à satisfaire. SANCFIS FASO, filiale du Groupe SANCFIS, peut se targuer d’être l’un des acteurs de ce milieu fermé.  Pour magnifier ce succès, une cérémonie consacrant l’entrée en bourse de SANCFIS a eu lieu le vendredi 10 février 2023, à Ouagadougou.

Patrick Kabré, Directeur général de SANCFIS FASO SA.
(Ph: Yvan SAMA)

Le Groupe SANCFIS est présent dans huit pays que sont le Burkina Faso, le Cameroun, le Mali, le Ghana, le Sénégal, la Guinée Conakry, le Niger et la Côte d’Ivoire. La filiale burkinabè a été créée en 2005, sous le nom de ALINK TelecomFaso. C’était à l’occasion du lancement d’activités du groupe ALINKWEST Africa au Burkina Faso, en 2018. A l’initiative d’un changement de nom et d’identité visuelle, ALINK Telecom SA devient SANCFIS FASO SA. Il s’est spécialisé dans les services de télécommunications, de la cybersécurité civile et militaire, la radiocommunication, de l’identité et la biométrie et de l’intégration de système SAP. Barkwendé Patrick Azania Kabré, Directeur général de SANCFIS FASO SA, affirme que sa société est la toute première PME de l’espace UEMOA à être admise au troisième compartiment de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).

Louis Diakité, président de SANCFIS. (Ph: Yvan SAMA)

« L’intérêt d’aller en bourse est pour nous la possibilité de lever des capitaux, d’avoir une reconnaissance publique et nous permet de nous valoriser », a laissé entendre Louis Diakité, président du Conseil d’administration du groupe.

Pour Elie Kouakou, Directeur des affaires financières du ALINK WEST AFRICA, l’introduction en bourse est une opportunité pour les PME d’arriver sur le marché financier qui permet de lever des fonds à trop long terme pour financer le développement, toute chose qui est difficile au niveau des banques classiques.

Le responsable intermédiation de BICI Bourse a aussi présenté les privilèges dont SANFICS FASO pourra bénéficier après son introduction en bourse. La visibilité au niveau régional, l’amélioration du niveau de gouvernance, le renforcement de la confiance avec leurs partenaires ont été avancés au titre des avantages.

Offre publique de vente d’actions en cours

Une vue des personnes présentes. (Ph: Yvan SAMA)

Une opération des souscriptions aux actions de SANCFIS FASO est lancée et s’étale sur la période du 13 au 28 février 2023, avec une possibilité de clôture anticipée. Le prix de l’action est de 600 FCFA. Le nombre d’actions disponibles est de 1.500.000 actions représentant 30% du capital de l’entreprise. Cela vise à respecter la règlementation prévue en la matière. La souscription aux actions se fait dans l’espace UEMOA. En ce qui concerne le Burkina Faso, la souscription peut se faire auprès de trois sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI). Il s’agit de Coris bourse, la société africaine d’ingénierie et d’intermédiation financière (SAI2F) et la Société burkinabè d’intermédiation financière (SBIF). Le chef de file du syndicat financier est BICI Bourse. L’Offre publique de vente de SANCFIS Faso vise à mobiliser 900 millions FCFA

A titre de rappel, la BRVM a élaboré le programme «  Elite BRVM lounge » dans l’optique d’accélérer  l’entrée en bourses des  PME, donc faciliter l’accès au financement des PME de la région. Ledit programme a consisté à faciliter l’accès au troisième compartiment. Après plusieurs échanges avec le régulateur, le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), ce compartiment a été mis sur pied le 19 décembre 2017.o

Rahim OUEDRAOGO (Colllaborateur)

Commentaires
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page