DBS

DBS: Accès au téléphone : 90% de couverture sur 9 régions du pays

• Accès au téléphone : 90% de couverture sur 9 régions du pays

Le 17 avril 2023, l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a publié une cartographie de la pauvreté au Burkina Faso. On y retrouve le point sur le taux d’accès à un téléphone pour les 20.505.155 d’habitants du pays. Et selon l’INSD, « le Burkina Faso connaît un boom dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication au cours de ces dernières années ». En effet, 9 régions sur treize présentent des taux d’accès supérieurs à 90%, parmi lesquelles, la région du Centre enregistre le niveau le plus élevé d’accès à un téléphone. A l’opposé, c’est la région du Sahel qui présente le plus faible taux d’accès (entre 60% et 70%). Au niveau de la région du Sud-Ouest, ce sont les Communes de Malba, de Legmoin, de Boussera et de Nako qui enregistrent des faibles niveaux d’accès au téléphone mobile au sein des ménages (entre 50% et 60%). Au niveau des deux grands centres urbains que sont Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, tous les secteurs présentent un taux d’accès au téléphone mobile de plus de 95%.

• UEMOA : une reprise économique sous conditions

Comment s’est comportée l’activité économique régionale en fin d’année 2022 ? Selon la note de conjoncture de la zone Uemoa, les estimations de croissance indiquent une progression de l’activité économique de l’Union de 5,8%, contre 6,1% en 2021. Cette croissance est en lien avec la bonne tenue de tous les secteurs. Par pays, le taux de croissance en 2022 se présenterait comme suit : Bénin (+6%), Burkina Faso (+4%), Côte d’Ivoire (+6,8%), Guinée-Bissau (+4,7%), Mali (+3,7%), Niger (+7,1%), Sénégal (+4,8%) et Togo (+5,8%). En termes de perspectives pour 2023, on attend de la zone un taux de croissance de 7,2%, sous l’hypothèse de la poursuite de la relance, après la crise sanitaire et la fin rapide de la crise ukrainienne. Toutefois, cette performance pourrait être affectée par la situation sécuritaire de la sous-région.

• Dématérialisation en 2023 : la liste des services

Voici les procédures au service des citoyens et des entreprises à dématérialiser courant 2023, d’après la feuille de route des assises nationales sur la dématérialisation, tenues du 11 au 13 avril 2023. 

1-Demande de traduction en ligne

2-Demande d’accès à la plateforme mAgri

3- Demande et gestion des titres miniers et autorisations

4-Demande d’autorisation spéciale d’importation

5-Demande d’ouverture de structures privées de santé (y compris les ONG pour la signature des conventions)

6-Demande et délivrance en ligne du casier judiciaire

7-Demande et délivrance en ligne du certificat de nationalité

8-Plateforme de gestion des marchés publics

9-Zéro-cash dans l’Administration (paiement électronique intégré et unifié)

10-e-bulletin, plateforme de mise à disposition du bulletin de paie de l’agent public

11-Demande de bornage/ délimitation de terrain (croquis de terrains)

12-Demande de terrain (études de demande de terrain)

13-Demande de branchement privé (compteur) d’eau en ligne en milieu urbain 

14-Délivrance de licences sportives scolaires et universitaires

15-Location d’espace, de salle ou de salon. «Location d’espace et de matériels pour compétition officielle ou amicale

16-Gestion des agréments techniques en matière informatique

17-Système intégré de gestion des titres de transports

18-Agréments et licences des entreprises culturelles et touristiques

19-Demande d’étude de sols et fondations

20-Demande de délivrance ou renouvellement d’agrément technique construction et/ou entretien des routes des pistes rurales et des ouvrages d’art. 

21-Demande d’actes ou de faits d’état civil. Plateforme permettant aux citoyens de faire leur demande d’actes et faits d’état civil en ligne

22-e-Concours 

23-»Inscription des candidats aux examens, organisation des examens

Administration des examens»

24-Autorisation de création d’un établissement d’enseignement général privé post-primaire ou secondaire

25-Demande d’autorisation spéciale d’exportation (ASE)

26-Paiement en ligne des réservations de participation au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) 

27-Autorisation d’enseigner

28-Gestion : reconnaissance des diplômes et équivalence

• CNSS : le nouveau DG installé

Yacouba Nabonswindé Herman Nacambo est le nouveau patron de la Caisse nationale de sécurité sociale.  Nommé en Conseil des ministres le 13 avril 2023, le nouveau Directeur général, magistrat de formation, a été officiellement installé le 19 avril 2023, par le Secrétaire général du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, M. Amidou Sawadogo.  Il remplace ainsi M. Djibril Toé.o

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page