A la UnePubli-COM

Coopération Chine-Burkina Faso: des bourses à 50 étudiants burkinabè

• Composée d’une subvention de 250 000 FCFA pendant une année

• Objectif, améliorer les conditions d’études des bénéficiaires

La photo de l’Ambassadeur de Chine, Lu Shan, avec des bénéficiaires de la bourse. (Ph. DR)

Le Burkina Faso et la République populaire de Chine entretiennent des relations dans plusieurs domaines, notamment, l’éducation. Des étudiants burkinabè bénéficient des programmes de formation et de bourse offerts par ce pays. C’est dans ce cadre que l’Ambassadeur de Chine au Burkina Faso délivre chaque année une bourse d’études à de meilleurs étudiants dénommée : « la bourse de l’Ambassadeur chinois ». La cérémonie de remise des bourses de cette année s’est tenue le mardi 5 décembre 2023, à Ouagadougou.

Ce sont au total cinquante étudiants de trois universités de Ouagadougou qui ont bénéficié de cette bourse. Il s’agit, notamment, de l’Université Joseph Ki-Zerbo (20 étudiants), l’Université Thomas Sankara (20 étudiants) et de l’Université Aube Nouvelle (10 étudiants). Selon l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Lu Shan, son pays et le Burkina Faso entretiennent de bonnes relations d’égal à égal et se soutiennent mutuellement.

A l’écouter, dans le domaine de l’éducation, les deux pays sont tournés vers l’avenir en renforçant leur coopération en matière de développement des talents.

« En seulement cinq ans, nous avons obtenu des résultats remarquables. En effet, chaque année, l’Ambassade offre des bourses de l’Ambassadeur chinois pour permettre aux étudiants de faire leurs études dans de bonnes conditions », a-t-il ajouté.

Composition de la bourse

Au nombre de cinquante, les bénéficiaires sont les meilleurs étudiants sélectionnés au sein de ces trois universités. Cette bourse va leur permettre de bénéficier d’une subvention de 250 000 FCFA pour les accompagner à poursuivre leurs études dans de bonnes conditions dans leurs universités respectives. La bourse prend en compte une seule année.

Pour le représentant de l’autorité universitaire à la cérémonie, par ailleurs président de l’Université Aube Nouvelle, Isidore Kini, c’est un honneur que le choix de ce programme soit porté sur ces trois universités. « En tant qu’université, ces bourses nous interpellent qu’il faut que nous continuions à développer l’excellence », a-t-il poursuivi. Il a invité les bénéficiaires à saisir cette opportunité pour continuer à exceller dans leurs études. Aussi, a-t-il demandé à l’Ambassadeur chinois de renforcer davantage ce programme de bourse, afin de contribuer davantage à l’éducation de la jeunesse burkinabè.

Plus qu’une bourse, un espoir pour les bénéficiaires

Mariam Nacanabo est étudiante en assistance de Direction bilingue à l’Université Joseph Ki-Zerbo. Elle est la représentante des boursiers. Selon elle, ils sont honorés de faire partie de ce programme de bourse de l’Ambassadeur chinois. « Pour cela, nous lui disons un grand merci et nous remercions également nos autorités universitaires pour les efforts consentis, afin de faciliter de telles opportunités à leurs étudiants. Nous nous engageons à travailler très dur, afin de garder l’excellence », a-t-elle ajouté. Pour elle, cette bourse représente bien plus qu’une aide financière. Elle incarne aussi l’espoir et l’opportunité pour chacun d’eux d’atteindre ses objectifs éducatifs et professionnels. L’Ambassadeur chinois a rassuré les autorités universitaires et les étudiants que la coopération entre les deux pays n’était qu’à son début. Selon lui, l’Ambassade va continuer dans sa dynamique de coopération, en diversifiant dans les prochains jours, son programme d’éducation. Il s’agit, notamment, de l’augmentation du quota des bourses et l’introduction de l’enseignement de la langue chinoise dans les universités.o

T.A

 

Encadré

Plus de 500 étudiants burkinabè déjà bénéficiaires des bourses chinoises

Dans sa coopération avec le Burkina Faso dans le domaine de l’éducation, la Chine offre deux programmes de bourses aux étudiants burkinabè, notamment, la bourse de l’Ambassadeur chinois et la bourse du gouvernement chinois qui offre l’opportunité aux jeunes exceptionnels d’étudier en Chine. A nos jours, ce sont près de 500 étudiants burkinabè qui ont déjà bénéficié de ces différentes bourses d’études. o

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page