DBS

DBS: Acquisition SGBF Tchad :  Coris Holding a le Ok du régulateur

• Programme d’urgence pour le Sahel: le point après 5 ans   

En 5 années de mise en œuvre, le Programme d’urgence pour le Sahel au Burkina Faso (PUS-BF), 1. 084 659 700 FCFA ont été mobilisés par l’Etat et ses partenaires. Ces ressources financières ont permis de renforcer les capacités des Forces de défense et de sécurité ; de prendre en charge des urgences humanitaires et sociales ; de renforcer la présence de l’Etat et de construire des bases de résilience des populations et des territoires. L’évaluation révèle également un taux de maillage sécuritaire de 69%, dans la zone de couverture du programme, supérieur à celui de la moyenne nationale de 67%. Le gouvernement burkinabè envisage l’élargissement du PUS-BF à toutes les régions et Communes du Burkina Faso pour l’année 2024. En rappel, le PUS-BF intervient dans 6 régions (Boucle du Mouhoun ; Centre-Nord ; Centre-Est ; Nord ; Est ; Sahel).

• Alimentation des détenus en 2023 : plus de 450 millions FCFA dépensés

Combien l’Etat burkinabè dépense chaque année pour alimenter les milliers de prisonniers disséminés dans toutes les prisons du pays ? A travers un voyage d’immersion des journalistes au Centre pénitentiaire agricole de Baporo (CPAB), situé dans la province du Sanguié, le 5 décembre 2023, les contribuables burkinabè ont une réponse. Il ressort qu’en 2023, l’État burkinabè a dépensé plus de 450 millions FCFA uniquement pour l’alimentation des détenus au nombre de 8.956.

• Changement climatique : le FIDA soutient avec près de 4 milliards FCFA

Pendant que les travaux de la COP 28 battent leur plein à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, sur la thématique « changement climatique », le Burkina Faso a reçu une bonne nouvelle de la part du président du Fonds de développement agricole (FIDA), Alvaro Lario. Celui-ci a procédé à un échange de parapheurs, en vue de la signature d’un accord de don d’un montant de 5,840 millions USD, soit environ 3,53 milliards FCFA, avec la ministre en charge du Budget, Fatoumata Bako/Traoré. Cette subvention, qui intervient dans le cadre du mécanisme de transformation du genre dans l’adaptation aux changements climatiques (GTM), vise à promouvoir davantage l’égalité des sexes et à assurer l’autonomisation des femmes dans la mise en œuvre du projet d’appui aux chaînes de valeurs agricoles dans le Sud-Ouest, les Hauts-Bassins, les Cascades et la Boucle du Mouhoun » (PAFA-4R), financé par le FIDA.

• Acquisition SGBF Tchad :  Coris Holding a le Ok du régulateur

Au Tchad, le régulateur bancaire de la zone Cemac a donné son accord favorable pour le rachat de la filiale locale de Société Générale par Coris Holding. Mais en Mauritanie, la reprise de la filiale du groupe bancaire français a été momentanément suspendue par la Banque centrale du pays.

La Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) a donné son autorisation préalable au rachat par Coris Holding des 67,8 % de parts que détient Société Générale dans le capital de sa filiale tchadienne. L’information a été relayée, le mardi 5 décembre 2023, par plusieurs médias.

Cet accord du régulateur bancaire de la zone Cemac est l’une des conditions nécessaires à la finalisation de cette transaction. En plus de la COBAC, d’autres autorités règlementaires et financières, dont la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et l’Etat tchadien devraient encore marquer leur accord pour que ce rachat soit bouclé, d’ici la fin de l’année 2023, comme annoncé par Société Générale. (Ecofin).

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page