A la UnePubli-COM

2e Casem Mines et Energie: des résultats probants dans un contexte de crise

• Taux de réalisation financière de 93,62%

• L’accès à l’énergie progresse

Simon Pierre Boussim, ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, satisfait du niveau des acquis dans un contexte difficile. (DR)

Le Conseil d’administration du secteur ministériel du ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières s’est tenu le 8 décembre dernier. Les travaux ont été présidés par le ministre Simon Pierre Boussim. C’était la deuxième session de l’année, occasion de faire le point des activités réalisées et surtout en tirer les enseignements pour de meilleures performances.

En termes de réalisations, les indicateurs montrent un taux d’exécution physique de 53,2% et un taux d’exécution financière de 93,62% au 30 septembre 2023.

Ces performances ont été réalisées dans un contexte national marqué par la persistance des attaques terroristes, a expliqué le ministre Boussim, qui induit le ralentissement des activités minières et énergétiques. Pour autant, le chef du département rappelle que des réformes mises en œuvre ont permis d’engranger des résultats dans les deux secteurs stratégiques que sont l’exploitation minière et l’énergie. Il a donc adressé un message fort aux participants au CASEM, en rappelant les missions du ministère : travailler à garantir une stabilité énergétique durable ; assurer une sécurisation de l’approvisionnement en hydrocarbures et en électricité tout en limitant les impacts néfastes de cette situation sécuritaire. Des missions en lien étroit avec le thème du CASEM : « Approvisionnement en électricité et hydrocarbures dans les zones à forts défis sécuritaires : bilan et perspectives ».

Les participants au second CASEM de l’année. (DR)

Au titre du bilan, le ministère compte, dans son escarcelle, la création de la Société nationale des substances précieuses (SONASP) dont la pose de la première pierre de la Raffinerie nationale d’or a eu lieu le 23 novembre 2023. Cette usine permettra de limiter la fraude et de permettre au pays de disposer d’une certaine quantité d’or pour son propre compte. L’ouvrage est attendu dans environ 12 mois. Des mines ont été réouvertes grâce aux efforts de sécurisation des sites miniers, notamment, SOMITA et Neeré Mining, initialement suspendues pour des questions sécuritaires. Au titre de la promotion du secteur, la tenue de la SAMAO est une grande marque de résilience qui a permis aux acteurs de renouer avec leur cadre traditionnel d’échanges et de débats sur l’avenir du secteur.  Côté énergétique, la construction de 1195,6 km de nouvelles lignes électriques et le raccordement de 148347 nouveaux ménages à l’électricité, au deuxième semestre 2023.  A cela, il faut ajouter la signature d’un mémorandum pour le développement de centrales nucléaires et d’un autre avec le ministère de l’Energie du Ghana, pour la construction d’un oléoduc multiproduits et l’assainissement du sous-secteur des hydrocarbures. Dans un contexte difficile, le gouvernement, par le biais du ministère, améliore l’accès aux services énergétiques modernes de qualité aux populations, ainsi que la promotion de l’efficacité énergétique pour le volet énergie.

Les travaux ont été sanctionnés par cinq résolutions et quatre recommandations.  Il s’agit, entre autres, de l’élaboration et de l’adoption d’une loi sur les hydrocarbures, l’intensification de la lutte contre la contrebande des hydrocarbures dans les zones à forts défis sécuritaires, l’élaboration d’un rapport trimestriel du suivi des recommandations/résolutions, la mise en place d’un mécanisme de suivi et d’exécution des activités des structures par trimestre.

Le ministère compte poursuivre les actions d’électrification du pays, le renforcement des capacités productives, l’adoption des mesures de résilience, afin de continuer à rendre les hydrocarbures accessibles, à faire la promotion des économies de l’énergie, tout en poursuivant le contrôle des activités et des infrastructures énergétiques.

Le ministre a salué l’engagement des agents de son département et témoigne de sa satisfaction par rapport à la mise en œuvre des actions programmées et l’atteinte des objectifs consignés dans le programme d’activités adopté au premier CASEM de l’année 2023.

JB

Encadré

Quelques résultats sur le volet énergie

La distribution de 150 kits scolaires aux personnes déplacées internes. L’installation de 8 409 lampadaires solaires publics pour renforcer la sécurité publique, dont 1 409 au profit des personnes déplacées internes.

La mise en service de 03 centrales solaires d’une puissance cumulée de 90 MWc d’ici la fin de l’année. o

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page