A la UneCan 2023

CAN 2023: la désillusion des Éléphants de côte d’ivoire

 

Les Éléphants de Côte d’Ivoire ont été humiliés, ce lundi 22 janvier 2023 par le Nzalang Nacional de la Guinée équatoriale par 4 à 0. Le sélectionneur Jean-Louis Gasset et ses poulains comptent désormais sur une place de meilleur troisième pour rester dans la course au trophée. Mais ce n’est pas encore sûr.

Soirée cauchemardesque pour le pays organisateur de la 34e CAN. Face au Nzalang Nacional, les Éléphants n’ont pas du tout fait le poids dans ce match pourtant très décisif.

Après un début tonitruant, les hommes de Jean-Louis Gasset ont été maladroits devant les buts équato-guinéens. C’est le cas de Nicolas Pepe qui s’est fait reprendre par le portier adverse après avoir éliminé la défense.

Alors que les Ivoiriens semblaient convaincus de maîtriser leur sujet, les Equato-guinéens vont sonner la révolte. A la 42e minute, Emilio Nsue offre l’avantage aux siens en ouvrant le score. C’est la surprise totale au Stade Alassane Dramane Ouattara d’Abidjan et chez les milliers de supporters qui étaient devant leurs petits écrans.

Les Ivoiriens tentent d’apporter la réplique. Mais I. Sangaré va voir son but refusé par la VAR pour une position de hors jeu) 45+2). La pause intervient sur cet avantage des Equato-guinéens.

A la reprise, les Éléphants rentrent mal dans le match. Les adversaires en profitent pour aggraver le score. Ainsi, à la 75e Pablo Ganet porte le score à deux avant qu’Emilio Nsue, très inspiré, n’inscrive le 3e but. C’est le coup de semonce sur la tête des Éléphants.

Alors qu’on croyait le match achevé, les Equato-guinéens ne lâchent rien. Ainsi, Jannick Buyla, profite d’une frappe repoussée par le portier ivoirien pour porter l’estocade à l’équipe de Côte d’Ivoire. Avec quatre buts encaissés en une soirée, les Éléphants sont plus que sonnés.

Les supporters sont désemparés et très remontés contre le sélectionneur et les joueurs. C’est normal puisque l’équipe de Côte d’Ivoire est maintenant plus proche de l’élimination.

Jean-Louis Gasset et ses poulains doivent désormais se remettre à la providence divine pour être les Meilleures troisièmes. Mais avec un goal différentiel de 3 buts, ce n’est-ce gagné d’avance. Le pays organisateur de la 34e CAN est en train d’être éliminé de la compétition.

Issa Sawadogo, envoyé spécial à Bouaké

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page