A la UneEconomie

Air Burkina : l’ALT appelée au secours de la compagnie

Le 22 janvier 2024, Roland Somda, ministre en charge des transports, a présenté aux membres de la Commission du développement durable de l’Assemblée législative de transition (ALT), la situation de la compagnie nationale. Le communiqué de la Direction de la communication du ministère des Transports, qui donne l’information, indique que « la compagnie traverse une zone de turbulences et elle a besoin de l’appui de tous pour en sortir ». Au cours de la rencontre, les députés ont posé une vingtaine de questions et ont pu cerner la situation.

La Commission du développement durable de l’ALT a promis de soutenir les projets sur Air Burkina, au regard de leur pertinence.

La situation d’Air Burkina est préoccupante. Créée en 1967, Air Burkina a été privatisée, avant de redevenir une société publique à 100%. En fin d’année 2023, Nordic Aviation Capital a rappelé ses Embraers qu’Air Burkina utilisait. L’ART 72, qui avait été introduit dans la flotte en début 2023, a aussi été rappelé par son propriétaire, Jump Air. Face à ce manque d’avion, Air Burkina avait loué un Boeing 737-500, immatriculé TL-VIP, loué chez Via Air, une compagnie centrafricaine. Mais l’opération s’est avérée non avantageuse pour la compagnie. L’avion a été loué avec son équipage et ses pilotes, laissant une partie du personnel, notamment, les pilotes et les mécaniciens sans travail. En plus, l’équipage qui est biélorusse a bloqué les activités de l’appareil, suite à des revendications salariales. C’est l’avion de la compagnie malienne, Sky Mali, qui a aidé Air Burkina pendant les moments difficiles. Le Boeing est reparti et en fin décembre 2023, elle a acquis un Embraer 190 en location, auprès de Acia Aero Leasing. L’option de l’Embarer s’explique que tout son personnel a une qualification sur cet appareil. Air Burkina a, par la suite, acquis un ATR72, ce qui lui a permis de reprendre les vols sur Niamey et d’augmenter les rotations vers d’autres destinations. Air Burkina a besoin d’un fort appui financier pour acquérir des avions et sortir de cette situation difficile.

JB

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page