A la UneEconomie

Malversation financière en 2022 Des agents publics sommés de rembourser plus de 300 millions FCFA

L’autorité supérieure de contrôle d’État et de la lutte contre la corruption (ASCE-LC) a rendu public le 6 février 2024 à Ouagadougou le rapport annuel général d’activité (RAGA) 2022. De ce rapport, il ressort des malversations financières commises par les agents publics à hauteur de 385 712 445 F CFA en 2022. Les malversations constatées par les contrôleurs sont consécutives entre autres à des manquants de caisse, des dépenses et/ou déblocages non justifiés, des perceptions indues de rétributions, de frais de missions et de carburant, au non-reversement de sommes collectées (délimitation de terrains, visa de croquis de terrain, etc.). Ces pertes financières ne resteront pas impunies. Et pour cause, l’ASCE-LC recommande au gouvernement la prise des mesures adéquates afin d’assurer le recouvrement intégral des sommes diverties des caisses publiques par les agents indélicats visés dans les rapports des corps de contrôle de l’Etat. L’ASCE-LC a aussi fouillé la gestion financière et comptable de 21 ministères et institutions et couvert les exercices budgétaires 2020 et 2021. La situation des pertes financières occasionnées par des agents des ministères et institutions renvoie au montant total 16 496 401 536. NB : Les dépenses de personnel et de transferts courants n’ont pas été couvertes par les audits.

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page