A la UneEconomie

Inclusion financière/ 48 heures d’échanges entre le FONAFI et les prestataires de services financiers

Le Directeur général du FONAFI, Wango Fidèle Yaméogo. (Ph. Yvan Sama)

En vue de développer l’inclusion financière, le Fonds national de la finance inclusive (FONAFI) a mis en place le Projet de promotion de la finance inclusive pour l’accès des populations à faibles revenus aux services financiers au Burkina Faso (PPFIB). C’est un projet soutenu par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Dans le cadre du PPFIB, des conventions ont été signées entre le FONAFI et des Systèmes financiers décentralisés (SFD). Le 21 avril 2022 à Ouagadougou, les premiers responsables du Fonds ont organisé une rencontre d’échanges de 48 heures avec ces SFD partenaires. La rencontre avait pour objectif d’harmoniser les compréhensions sur les différents outils de mise en œuvre du PPFIB.

Les représentants des Systèmes financiers décentralisés ont harmonisé leurs compréhensions sur les différents outils de mise en œuvre du projet. (Ph. Yvan Sama).

L’objectif de ce projet (PPIFB) est de contribuer à l’insertion des personnes à faibles revenus dans le circuit économique. En effet, il a permis de mettre en place des mécanismes de financements des Activités génératrices de revenus (AGR) des jeunes et des femmes et des Micros et très petites entreprises (MTPE) dans les 13 régions du Burkina Faso. Dans le cadre de ce projet, la collaboration entre le FONAFI et les institutions de microfinance est, de façon globale, satisfaisante. Cependant, il est parfois constaté des manquements liés aux risques relatifs aux conventions liant le Fonds aux microfinances. Pour mener à bien ce partenariat, le Fonds a privilégié la concertation avec ses partenaires.
L’organisation de ces 48 d’échanges avec les SFD partenaires rentre dans ce cadre. Selon le Directeur général du FONAFI, Wango Fidèle Yaméogo, il a été question de rencontrer les partenaires pour faire le point à mi-parcours sur la mise en œuvre des financements. Les partenaires ont aussi partagé leurs préoccupations sur la mise en œuvre du projet. Il a ajouté que ce rendez-vous avait également été une opportunité de formation des partenaires sur le renseignement de la fiche de collecte des données, afin de se familiariser avec le canevas de collecte.
Le FONAFI développe des mécanismes de financement destinés à des groupes cibles spécifiques. Il s’agit, notamment, des femmes en milieu rural et semi-urbain, actives ou potentiellement actives, des groupements d’agriculteurs, des éleveurs en embouche, des petits commerçants et MTPE et des fabricants et transformateurs des produits locaux.
En rappel, le FONAFI a bénéficié d’un appui du gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du Fonds de relance économique. Il a obtenu une allocation de 5 milliards FCFA pour accompagner 46 institutions de microfinance. 30% est donné aux institutions de microfinance partenaires comme subvention pour se relancer après la pandémie.
Les 70% ont été accordés à 46 SFD sous forme de crédit à des taux bonifiés d’environ 3,5% pour l’ensemble de leurs clients fortement impactés par le Coronavirus.
Issouf TAPSOBA (Collaborateur)

 

Encadré

La mission du FONAFI

C’est un Fonds national de financement créé en 2020, dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la finance inclusive (SNFI) et de la volonté du gouvernement de faire de l’inclusion financière des personnes à faibles revenus une priorité. C’est un instrument qui développe des mécanismes de financements favorables à l’inclusion financière. Il se veut un outil de facilitation des financements des projets productifs, de gestion de lignes de crédit et de garantie et de rationalisation de la gestion des fonds de financement au Burkina Faso.

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page