Editorial

Escalade

Qu’est-ce qui est en train de se passer ? Les nouvelles autorités de la Transition entretiennent un discours officiel sur le développement de nouveaux partenariats qui, dans le principe, n’est contesté par personne. Le gouvernement entend rester souverain dans ses choix. Mais, ce message est-il suffisamment clair pour calmer la rue, manifestement sous le contrôle des pro russes ? Pas assez, à notre avis. La veille du discours de politique générale du PM, des manifestants ont encore tenté de prendre d’assaut l’Ambassade de France, et le lendemain, ils tentaient un forcing à la base militaire française de Kamboinsin, point de stationnement de l’opération sabre. Et ce n’est pas peut être pas fini. Pour ces manifestants, « diversifier » veut dire « armée française dehors », surtout quand le PM lui-même charge certains partenaires de ne pas être très loyaux. Il a beau entourer ses propos des précautions nécessaires, le quai d’Orsay s’est senti visé . La levée du bivouac de « l’opération sabre » est désormais envisagée.

Et pour ajouter de l’eau au moulin français, l’Union européenne s’interroge sur l’incurie du gouvernement face aux assauts répétés sur l’enclave diplomatique française par les manifestants. C’est un avertissement sans frais, parce que cela voudrait dire qu’il ne contrôle pas la situation ou bien il est complice. Dans tous les cas,il faut prévenir l’escalade.

Par Abdoulaye TAO

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page