DBS

DBS: Immatriculations ; plus de tricycles que de motos en mars 2023

• Immatriculations ; plus de tricycles que de motos en mars 2023

Les chiffres sur les nouvelles immatriculations a fin mars 2023 indiquent une hausse de 15,5% au niveau des tricycles, contre 7,6% chez les deux roues et 6,4 %chez les voitures particulières. L’immatriculation des  véhicules poids lourds est en baisse de 10,4%.  En glissement annuel, les nouvelles immatriculations baissent de 29,7% et 10,0% respectivement pour les 2 roues et tricycles à moteur. Celles des voitures particulières et des poids lourds baissent aussi respectivement de 42,2% et 41,7%. Une tendance générale à la baisse donc sur une année.

• Permis de construire : les chiffres ont baissé de plus de 20%

La parution du rapport de suivi des indicateurs de l’économie et du développement du Burkina Faso du mois de mars 2023 de la direction générale de l’économie et de la planification (DGEP) rendu public le 30 avril 2023 , il existe un contraste entre le boom de construction constaté et le nombre de permis de construction délivré de mars 2022 à mars 2023. Le rapport mentionne que le nombre de dossiers de permis de construire reçu est de 236 à fin mars 2023. Quant au nombre de licences délivrées, il est de 246. En glissement annuel, le nombre de dossiers reçus est en baisse de 20,8% alors que celui de licences délivrées est en hausse de 59,7%.

• Banque mondiale : 276 milliards FCFA pour financer 3 projets au Faso

L’annonce a été faite le 30 mai dernier, par le ministre burkinabè de l’Economie, des Finances et de la Prospective. La Banque mondiale et le Burkina Faso ont signé un accord de prêts de 276 milliards FCFA. Sur l’utilisation de cette somme, le ministre explique que cette somme servira à financer 3 projets de développement.

Le premier accord d’un montant de 90 milliards FCFA concerne le financement du Programme pour la résilience, la gouvernance locale et les services de base (PREGOLS).

Le deuxième accord d’une enveloppe de 96 milliards FCFA est destiné au projet d’appui à l’entrepreneuriat, au développement des compétences et à l’adoption technologique (PAEDCAT). Et le troisième d’une valeur de 90 milliards FCFA concerne la mise en œuvre du Projet de résilience et de compétitivité de l’élevage au Burkina Faso (PRECEL).

• Engrais : 50 milliards de garantie souveraine 

Répondant à une question sur la gestion de la campagne agricole devant l’Assemblée législative de transition, le 30 mai dernier, le Premier ministre a déclaré que le gouvernement avait mis en place une garantie souveraine de 50 milliards auprès des banques, pour faciliter l’approvisionnement en intrants, notamment, en engrais.

• Maroc Télécom veut rallier ses filiales par le câble sous-marin

Le groupe de télécommunication marocain a investi 150 millions d’euros dans la construction d’un nouveau câble sous-marin à fibre optique. C’est ce que l’on a appris, lors du Gitex Africa 2023, tenu à Marrakech du 31 mai au 2 juin 2023. Dénommée « West Africa », l’infrastructure devrait relier les filiales de la société, ainsi que les opérateurs de la région ouest-africaine à la boucle optique internationale en Europe.

Le nouveau câble est long de 9 414 km et composé de deux segments. Le segment Sud interconnecte le Maroc à la Côte d’Ivoire, au Togo, au Bénin, au Gabon et à la Mauritanie, à travers 7 points d’atterrissement sur un parcours de 8 600 km. Mis en service en juillet 2021, il fournit une capacité de 20 Tb/s extensible à 40 Tb/s. Le segment Nord, quant à lui, a été mis en service en avril 2022. Il relie Casablanca à Lisbonne (Portugal), avec une longueur de 814 km, et une capacité de 60 Tb/s.

• ZLECAF :  débriefing à Nairobi

Les ministres africains en charge du commerce se sont retrouvés à Nairobi (Kenya) du 29 au 31 mai 2023. L’objectif de cette rencontre « était de se pencher sur l’identification des priorités de mise en œuvre spécifiques de la ZLECAF, conformément au thème de l’Union africaine (UA) de l’année : «Mise en œuvre accélérée de la Zlecaf». Notre compatriote, Harouna Kaboré, ancien ministre du Commerce, a pris part à ce rendez-vous en tant que consultant ayant conduit l’étude sur les opportunités liées à la chaîne de valeur du coton en Afrique, en vue de la prise de décisions stratégiques par l’Union africaine.

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page