A la UneEntreprises

Journée mondiale des MPME: le message du ministre en charge des entreprises

Nous vous proposons le message du ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Serge Gnaniodem PODA, à l’occasion de la Journée Mondiale des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (JM-MPME), célébrée le 27 juin de chaque année.

Instituée par l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le 06 avril 2017, la Journée Mondiale des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (JM-MPME) est célébrée le 27 juin de chaque année.
L’objectif principal de cette journée est de sensibiliser l’opinion publique sur l’importance des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) dans la concrétisation des Objectifs de Développement Durable d’une part et d’autre part, constituer une tribune de réflexion sur les défis à relever et les perspectives de croissance des MPME.

Elle constitue une occasion de reconnaissance de l’impact des MPME et de célébration des femmes et des hommes qui les créent et les dirigent.
Les MPME sont par excellence l’un des piliers du développement économique plus inclusif et plus durable de nos économies. Leur contribution est fort appréciable dans la valorisation et la transformation des matières premières locales, à travers la création d’une plus-value nécessaire pour un meilleur positionnement sur les marchés nationaux et internationaux.

Au Burkina Faso, les MPME constituent plus de 90% du tissu économique avec une contribution à la formation du PIB de l’ordre de 40%. Aussi, comme dans la majorité des pays du monde, les Micros, Petites et Moyennes Entreprises sont-elles en première ligne pour l’amélioration des conditions de vie des populations et constituent un filet de sécurité en matière d’inclusion.

C’est au regard de l’importance de la contribution de ces MPME au développement socio-économique durable du Burkina Faso qu’elles sont au cœur de l’action du Gouvernement depuis plusieurs décennies.
C’est en cela que le Plan national de développement 2021-2025 du Burkina Faso qui a été réajusté à la faveur de l’avènement de la transition en Plan d’Actions pour la Stabilisation et le Développement ((PASD) réaffirme le rôle des MPME dans la transformation structurelle de l’économie et l’impérieuse nécessité de soutenir leur résilience dans le contexte qui est le nôtre.
Ce constat justifie le thème retenu cette année pour la célébration des MPME au Burkina Faso et qui porte sur la : « Transformation des économies locales : rôle et stratégies de résilience des PME burkinabè dans un contexte de crises sécuritaire et économique. »
En effet, ces dernières années, les PME font face à de multiples crises notamment sécuritaire et économique. Ces crises d’origines internationales et nationales ont occasionné de nombreuses difficultés aux PME ; les obligeant à développer des initiatives pour renforcer leurs capacités de résilience.
C’est pourquoi les réflexions qui seront menées autour du thème permettront aux acteurs publics, privés et Partenaires au développement, de partager les actions menées en faveur de la résilience des PME au niveau local dans le contexte actuel de crises nationale et internationale, présenter des modèles de résilience, les défis pour une meilleure contribution des PME au développement des économies locales.

La journée sera donc mise à profit pour réfléchir autour des contraintes auxquelles font face les acteurs et pour faire des propositions concrètes pour une meilleure contribution des PME dans nos économies locales.
Le renforcement de la compétitivité et de la résilience de ces entreprises passe par l’accès aux infrastructures physiques et la garantie de leur qualité, l’amélioration de la qualité des produits et services, l’amélioration de l’accès aux financements, le renforcement des compétences des PME en gestion financière, la promotion de la coopération entre entreprises afin de les doter de meilleures capacités pour innover.

La capacité d’innovation étant étroitement liée entre autres au développement des capacités technologiques, la veille concurrentielle à travers une exploitation judicieuse des technologies de l’information, le Gouvernement est résolument engagé dans cette dynamique de renforcement des capacités des PME dans ces domaines.
Je fonde l’espoir que les activités organisées les 26 et 27 juin par mon département pour l’édition 2023 de la JM-MPME à travers un concours de pitch pour la sélection de projets innovants à financer, les partages d’expériences et de bonnes pratiques, les expositions, les conférences thématiques et les distinctions honorifiques permettent de renforcer durablement les compétences et la compétitivité de nos MPME en vue de leur professionnalisation et leur croissance soutenue.

Vive les promoteurs des Micro, Petites, et Moyennes Entreprises !
Bonne célébration de la journée mondiale des MPME à toutes et à tous !
Dieu bénisse le Burkina Faso !

Ouagadougou, le 27 Juin 2023

Serge Gnaniodem PODA

Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page