A la UneSociété-Culture

ASCE-LC: le Conseil d’Orientation désormais opérationnel

-Les nouveaux membres du Conseil d’Orientation,

-Une analyste économique, un avocat et un journaliste

– Ont prêté serment devant le Conseil constitutionnel.

Par décret du 18 novembre 2023, le conseil des ministres a procédé à la  nomination de trois (03) Membres du Conseil d’orientation de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC). L’adoption de ce décret permettait ainsi à l’Etat de se conformer aux dispositions de la loi organique n°082-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant attributions, composition, organisation et fonctionnement de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption. Au titre des personnes nommées, on note Aïssata Diallo au nom de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) et au titre du secteur public ; Me Siaka Niamba au nom de l’Ordre des avocats et au titre du secteur privé, et Boureima Ouédraogo au nom des organisations et associations des journalistes œuvrant dans le domaine de la lutte contre la corruption et au titre de la société civile.

Le président du conseil constitutionnel

Avant leur entrée en fonction, les nouveaux membres du Conseil d’Orientation de l’ASCE-LC devaient  prêter serment devant le Conseil constitutionnel. C’est chose faite depuis le vendredi 9 novembre 2023 dans la salle d’audience lors d’une audience solennelle consacrée à cet effet.  Les trois personnes ont alors juré solennellement de bien et fidèlement remplir leurs fonctions en toute indépendance, intégrité et impartialité, de façon digne et loyale, de garder rigoureusement le secret des délibérations et de se conformer strictement à toutes les autres obligations auxquelles ils sont astreints. Les désormais membres du Conseil d’Orientation en question seront amenés entre autres à donner les grandes orientation, le programme d’activités, les traitements salariaux et avantages servis aux membres et aux agents de l’institution, le recrutement du contrôleur général d’état… une mission dont les concernés ont pris la pleine mesure.  « Nous sommes certainement en arrière-plan, mais amenés à prendre de grandes décisions pour permettre à l’ASCE-LC de bien travailler comme on le souhaite et surtout dans l’intérêt du peuple burkinabè. Nous savons que c’est une très  lourde tâche qui nous attend et nous espérons être en mesures d’accomplir cette mission.», a indiqué Me Siaka Niamba, leur porte-parole.

La photo de famille après la prestation de serment

Après la prestation de serment des trois nouveaux promus, Barthélémy Kéré, le Président du Conseil constitutionnel, rappelant que les qualités professionnelles et morales des trois membres ont certainement prévalu à leur choix, a également insisté sur le rôle de cette entité de l’ASCE-LC. « Madame et Messieurs les membres du Conseil d’Orientation, retenez que ce choix vous engage et que vous n’avez pas le droit de trahir cette confiance. Les importantes missions que vous confie l’article 33 de la loi organique n°082/2015-CNT du 24 novembre 2015 portant attributions, composition, organisation et fonctionnement de l’ASCE-LC font de vous le moteur de cette institution », a-t-il affirmé.

Moumouni Simporé

 

 

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page