A la UneEconomie

Diplomatie chinoise : une ère nouvelle

• Elle repose sur un objectif noble

• A savoir, travailler ensemble pour construire

• Une communauté d’avenir pour l’humanité

La construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, voilà l’objectif noble poursuivi par la diplomatie chinoise, à l’ère nouvelle. Ce message est délivré par le président chinois, Xi Jinping, lors de la Conférence centrale sur le travail relatif aux affaires étrangères, transmettant un message important à la communauté internationale, sur l’orientation de la diplomatie chinoise.

Il y a dix ans, le Président Xi Jinping a initié le concept de construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, avec une grande clairvoyance, répondant à la question posée par le monde, l’histoire et l’époque « Où va l’humanité ? ». Au cours des dix dernières années, le concept de construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité a obtenu un soutien plus large dans la communauté internationale, a été inscrit à de nombreuses reprises dans les documents des Nations unies et est en train de passer du concept à l’action, avec un impact de plus en plus large et profond.

Le monde d’aujourd’hui est marqué par le ralentissement de la croissance économique, les tensions géopolitiques et l’enchevêtrement de multiples crises comme celles liées à la sécurité alimentaire et énergétique, aux fléaux écologiques et à la menace terroriste. On peut dire que les changements du monde, de l’époque et de l’histoire se déroulent d’une manière sans précédent. Pour répondre aux crises majeures et aux défis mondiaux, la Chine a enrichi le concept de construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, définissant les objectifs plus précis, ainsi qu’une vision plus claire pour l’avenir de l’humanité.

Dans la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, l’objectif est de bâtir un monde ouvert, inclusif, beau et propre marqué par la paix durable, la sécurité universelle et la prospérité partagée ; la voie à suivre est de promouvoir une gouvernance mondiale fondée sur les amples consultations, la contribution conjointe et les bénéfices partagés ; le principe directeur est d’appliquer les valeurs communes à l’humanité ; l’appui fondamental est de construire un nouveau type de relations internationales ; le pilotage stratégique provient de la mise en œuvre de l’Initiative pour le développement mondial, de l’Initiative pour la sécurité mondiale et de l’Initiative pour la civilisation mondiale ; et la plateforme d’action est la coopération de qualité dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route ». Sur cette base, nous travaillons à ce que les différents pays relèvent collectivement les défis et réalisent la prospérité commune pour ouvrir un avenir radieux de paix, de sécurité, de prospérité et de progrès pour notre monde.

Pour construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, il faut bâtir un monde multipolaire égal et ordonné. Depuis la fin de la guerre froide, le monde a évolué vers la multipolarisation, mais les pays n’ont pas dégagé un consensus sur la perspective de la multipolarisation. La Chine préconise un monde marqué par l’égalité de tous les pays, quels que soient leur taille, le rejet de l’hégémonisme et de la politique du plus fort, ainsi que la promotion de la démocratisation des relations internationales. Elle appelle tous les pays à respecter les buts et principes de la Charte des Nations unies, à observer les normes fondamentales régissant les relations internationales universellement reconnues et à poursuive le véritable multilatéralisme, en vue d’assurer une multipolarisation stable et constructive dans l’ensemble. Pour construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, il faut promouvoir une mondialisation économique bénéfique pour tous et inclusive. La Chine prône une mondialisation qui répond aux besoins communs de tous les pays, notamment, à ceux des pays en développement, et qui permet de résoudre le développement déséquilibré entre les pays comme à l’intérieur des pays découlant de l’allocation mondiale des ressources. La Chine appelle tous les pays à poursuivre une voie de développement adaptée à leurs conditions nationales et à œuvrer ensemble au développement commun de l’humanité. Il est important de s’opposer résolument à l’anti-mondialisation et à l’élargissement excessif de la notion de sécurité, ainsi qu’à toutes les formes d’unilatéralisme et de protectionnisme.

La construction d’une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique constitue une partie primordiale de la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité. La Chine est le plus grand pays en développement, et l’Afrique est le continent qui regroupe le plus grand nombre de pays en développement. Nous avons noué une profonde amitié fondée sur le soutien mutuel dans la lutte contre l’impérialisme et le colonialisme, pour l’indépendance et la libération nationale. A l’heure actuelle, face aux changements inédits depuis un siècle, nous sommes plus étroitement liés par les mêmes tâches de développement et les intérêts stratégiques communs. Nous sommes tous engagés dans la revitalisation et le développement de notre pays, la défense de nos droits légitimes de développement indépendant, et la poursuite de l’établissement d’un nouvel ordre international juste et raisonnable. Nous sommes convaincus que la construction d’une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique contribuera à la coopération gagnant-gagnant et au développement commun des pays en développement, promouvra davantage l’émergence des pays en développement dans leur ensemble, stimulera la reprise de l’économie mondiale et rendra plus juste l’ordre international. Cela permettra également d’établir le consensus, d’explorer des voies, d’accumuler de l’expérience et de créer un modèle pour la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, afin de promouvoir la paix, la stabilité, la prospérité et le développement du monde entier.

Une nouvelle année marque un nouveau début. Le Burkina Faso est notre bon ami, notre bon partenaire et notre bon frère. Sous la direction du concept de construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité, la Chine adhère comme toujours aux principes de respect mutuel, d’équité et de justice, et de bénéfice mutuel et œuvre à soutenir le choix indépendant du pays des Hommes intègres d’une voie de développement adaptée à ses propres conditions. La Chine est disposée à travailler avec les amis burkinabè pour promouvoir la coopération mutuellement bénéfique et défendre fermement la multipolarisation et la mondialisation économique, afin d’avancer ensemble vers un avenir radieux de paix, de sécurité, de prospérité et de progrès.o

JB

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page