A la UneCan 2023

CAN 2023 : fin de parcours pour les Etalons

Le parcours des Etalons s’arrête en huitièmes de finale de la 34e Coupe d’Afrique des Nations. Battus par 2 buts à 1 par le Mali au Stade Amadou Gon Coulibaly, les hommes du coach Hubert Velud quittent la compétition avec seulement 4 maigres points obtenus en phase de poules.

Fin de parcours précipitée pour les Etalons qui se sont montrés fébriles, surtout en première mi-temps face aux Aigles du Mali.

Alors que les joueurs burkinabè, comme à leur habitude, s’offraient un round d’observation, les Maliens ont d’entrée appuyé sur l’accélérateur.

Bousculés dans leur somnolence, les Etalons, sur un but contre son camp, Edmond Tapsoba ouvre le score. Désormais menés, les Etalons se mettent à courir après l’égalisation sans efficacité jusqu’à la pause.

A la reprise, les Etalons se font surprendre à la 47e par Lassine Sinayoko. Le score devient lourd pour Bertrand Traoré et ses coéquipiers.

Galvanisés par le public, ils maintiennent le cap. Hubert Velud apporte du sang neuf en faisant entrer sur l’aire de jeu Cédric Badolo et Adama Nagalo. Le système de jeu change. Issa Kaboré et Cédric Badolo ont désormais des missions offensives.

Ces changements permettent aux Etalons d’avoir un pénalty à la 55e minute. Le Capitaine Bertrand Traoré fait justice aux siens en transformant le pénalty. La réduction du score donne de  l’espoir aux Burkinabè. Mais cet espoir ne sera pas concrétisé ,malgré l’engagement des joueurs.

Quatrièmes en 2021, les Etalons quittent la CAN 2023 en huitièmes de finale. Un résultat au rabais alors que les ambitions étaient de ramener le trophée à Ouagadougou. Une ambition certainement reportée pour la prochaine CAN 2025.

Issa Sawadogo, envoyé spécial a korhogo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page