DBS

DBS: • UMOA-TITRES : le Niger absent à Cotonou

• UMOA-TITRES : le Niger absent à Cotonou

Du fait des sanctions contre le Niger, suspendu par la CEDEAO et l’UEMOA de leurs instances, la République du Niger était la grande absente des 6es Rencontres du marché des titres publics de l’UMOA, tenues du 23 au 24 janvier, à Cotonou, au Bénin. Cette absence s’est ressentie, lors des focus pays. Une fenêtre de communication pour les pays émetteurs de présenter leur situation économique et financière, et surtout annoncer leurs intentions de mobilisation des ressources du marché des titres publics. Du fait des sanctions, le Niger ne propose plus d’émissions sur le marché et le programme des émissions de l’année 2024 est ainsi amputé des offres du Niger. Selon le Directeur de Umoa-Titres, l’organisme qui pilote les émissions de titres publics, 7.130 milliards seront levés par les Etats de l’Union, exception faite du Niger pour le moment via 150 émissions constituées de diverses maturités.

• Finances : un Forum international sur l’investissement boursier à Ouagadougou, en février

Du 27 au 28 février prochain, est prévue à Ouagadougou la tenue d’un Forum international sur l’investissement boursier. Organisé à l’initiative de la Société africaine d’ingénierie et d’intermédiation financière, en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux, il portera sur le thème : « Marché financier, digitalisation et financement des infrastructures ». Sont attendus à Ouagadougou, des experts de renommée internationale, des analystes financiers et des intervenants du marché boursier, en vue d’échanger sur des idées novatrices et sur les « tendances émergentes » du secteur financier.

• Primature : 694 agents, 136 femmes et 558 hommes travailleurs

Quel est le nombre de collaborateurs qui accompagnent, au quotidien, le Premier ministre, Me Apollinaire Kyelem de Tambèla, dans sa tâche à la Primature ? En tant que coordonnateur de l’action gouvernementale, il a à sa disposition des conseillers spéciaux, des conseillers, des conseillers techniques, des chargés de mission et autres personnels d’appui. La Primature, c’est une litanie de Directions, de structures déconcentrées, civiles comme militaires, qui appuient le chef du gouvernement. A la date du 12 janvier 2024, l’effectif de la Primature est de 694 agents, dont 136 femmes et 558 hommes. Aussi, depuis sa nomination, le 21 octobre 2022, à la date du 10 janvier 2024, plus de 4 000 dossiers traités et 600 audiences accordées par le Premier ministre et son équipe.

• Banque mondiale au Burkina Faso: 3,6 milliards de dollars américains pour 29 projets

Après plus de 3 ans à la tête de la représentation de la Banque mondiale au Burkina Faso, la représentante-résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, Maïmouna Mbow Fam, va passer la main à Hamoud Wedoud Kamil. Cette information a été portée à la connaissance du Premier ministre, Me Apollinaire Kyelem de Tambèla, le 15 janvier 2024, à la Primature, par la Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad, Clara de Souza. A cette occasion, il ressort que la Banque mondiale a un programme d’un montant de 3,6 milliards de dollars américains pour 29 projets qui accompagnent le gouvernement du Burkina Faso, dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, etc.

• Procès charbon fin : l’action publique éteinte

Clôture définitive du dossier charbon fin, le 25 janvier 2024. Le tribunal a déclaré l’action publique éteinte, car les parties ont opté pour une voie transactionnelle, afin d’éviter de longues et coûteuses procédures devant le tribunal. L’accord de règlement s’est dénoué, conformément à la loi 028/2017/AN portant organisation de la commercialisation de l’or et des matières précieuses.

Les préventions de faux et usage de faux en écriture privée reprochés aux personnes morales que sont IAMGOLD Essakane SA, Bolloré logistique SA (désormais Africa Global Logistics SA) et aux personnes physiques impliquées dans cette affaire ont été reconnues comme constitutives d’une infraction de fraude en matière de commercialisation de l’or. Mais vu que la voie transactionnelle est celle par laquelle les choses seront réglées, l’action publique a été déclarée éteinte.

Africa Global Logistics SA et d’autres agents publics poursuivis pour des faits de blanchiment de capitaux et complicités de blanchiment de capitaux ont été renvoyés pour infraction non constituée.

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page