A la UneRégions

Exportations de produits: Sitarail offre un collecteur aux commerçants

Pour l’envoi de légumes frais vers la Côte d’Ivoire

  Via un processus de groupage

Ce nouveau collecteur, mis à la disposition des commerçants, est une demande de la Fédération des commerçants des gares de SITARAIL Burkina. Nous avons agi en faveur de cette Fédération, dixit Sibnoaga Alexis Ouédraogo.

La Société internationale de transport africain par rail (Sitarail) vient d’enlever une épine aux pieds des commerçants exportateurs de la gare Sitarail Burkina Faso. Ces derniers sont confrontés à de nombreuses difficultés pour acheminer leurs marchandises vers Abidjan, surtout les légumes frais. Afin d’assurer la continuité d’export et de permettre à tous les commerçants, même à ceux dépourvus de moyens pour emprunter à eux seuls un collecteur, Sitarail a procédé, le 22 janvier 2024, à la remise d’un collecteur à la Fédération des associations des commerçants des gares de SITARAIL Burkina. Ce wagon, selon le représentant de Sitarail Burkina, Sibnoaga Alexis Ouédraogo, permettra une expédition fluide des légumes frais vers la Côte d’Ivoire, ce qui va booster le commerce burkinabè, en attendant la reprise du train voyageur Ouaga-Abidjan.

La procédure à observer

Pour faciliter le chargement avant départ de ces marchandises vers la Côte d’Ivoire, plusieurs processus sont à observer. Les produits viennent des différentes régions, à destination de la gare ferroviaire de Ouagadougou, ensuite conditionnés dans des cartons. Après conditionnement de ces produits, ils sont chargés dans le nouveau wagon, afin de dépoter vers la Côte d’Ivoire. L’acheminement se fera par un système de groupage des produits de plusieurs commerçants du pays, pour Bouaké et Abidjan.

Le président de la Fédération des commerçants des gares de SITARAIL Burkina, Amidou Kaboré, sans langue de bois, se dit être content pour cette demande acceptée, tant exprimée par les commerçants.

Plusieurs avantages sont à souligner, selon le représentant de Sitarail Burkina. « Dès à présent, avec ce dispositif, les produits arriveront à destination dans les délais prévus. Ce système permet ensuite à plusieurs commerçants de s’associer pour emprunter le wagon, réduisant ainsi les coûts de transfert », précise M. Ouédraogo. Et d’ajouter « qu’avec ce système de groupage, les échanges commerciaux peuvent se poursuivre, en attendant le fonctionnement adéquat du train voyageur ». La Fédération des commerçants des gares de Sitarail Burkina a, pour sa part, remercié Sitarail pour son geste. « C’est un don qui comble nos souhaits, au regard de la situation », affirme Amidou Kaboré, président de cette Fédération, qui ajoute que « depuis hier soir [NDLR : 21 janvier 2024], les commerçants ont commencé le chargement des légumes, grâce à cette dotation, et nous ne pouvons que les remercier d’y avoir pensé. Nous demandons encore à l’Etat burkinabè d’entreprendre des démarches avec la Côte d’Ivoire pour permettre la reprise du train voyageur, afin de permettre aux commerçants de reprendre le travail proprement dit ».   

A noter qu’avec la maladie à coronavirus, bon nombre de secteurs d’activités avaient connu une asphyxie et la Sitarail n’était pas épargnée. C’est le 17 novembre 2023 que la Société internationale de transport africain par rail Burkina Faso a repris fonction. Actuellement, le train voyageur assure la destination Ouagadougou-Bobo-Dioulasso.

Issaka DIALLA (Stagiaire)

 

Encadré

Participer au développement de l’économie burkinabè

«Avec ce collecteur, plusieurs commerçants des régions, qui n’arrivaient plus à commercialiser, pourront sans doute trouver leur bonheur et se faire des ressources financières. Ces opérations constituent un plus pour l’économie burkinabè. Les offres de légumes face à la demande de l’extérieur sont la preuve que de nouvelles recettes, à travers l’international, sont en train de se créer. C’est une aubaine qui va contribuer au développement de ce secteur porteur qu’est l’économie », s’est réjoui le représentant de Sitarail Burkina, Alexis Ouédraogo.

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page