A la UneEntreprises

ASECNA: le mot d’ordre de grève levé

• Le comité ministériel rétablit le dialogue

• Un comité de suivi a été mis en place

La réunion du comité ministériel a permis de dénouer le dialogue entre la Direction générale et les contrôleurs aériens

La réunion extraordinaire du comité ministériel des pays membres de l’ASECNA  (Agence pour la sécurité de la navigation  aérienne  en Afrique), tenue le 17 octobre 2022, a abouti à une trêve. A la suite des conclusions de cette réunion d’urgence, les aiguilleurs du ciel ont levé leur préavis de grève du 20 octobre 2022, dans une déclaration publiée le 19 octobre.

L’Union des syndicats des contrôleurs aériens de l’ASECNA (USYCAA) y  témoigne de  sa gratitude aux membres du comité ministériel  qui ont pris en main le dossier, en vue de trouver une solution à la crise qui oppose la Direction générale de l’Agence  aux syndicats. Cependant,  elle  « précise que cette levée est consentie par les contrôleurs aériens de l’ASECNA, afin de contribuer à restaurer un climat social serein et favorable à un dialogue constructif, en vue de la satisfaction de leur plateforme revendicative » ; et dans ce sens, l’Union des syndicats  demande  au comité de suivi  mis en place dans le cadre de la résolution définitive du conflit, «  d’œuvrer à la cessation de toute forme de sanction, notamment, à la réhabilitation dans leurs droits, de tous les contrôleurs aériens expatriés, sommés actuellement par la Direction générale de l’ASECNA, de rejoindre leur pays d’origine ». Le 23 septembre dernier, l’Union des syndicats des contrôleurs aériens de l’ASECNA avait déclenché une grève sur l’ensemble de son ressort, pour revendiquer la satisfaction de sa plateforme revendicative en 19 points.  A l’occasion de cette. Elle a été suspendue, le 24 septembre 2022, suite à la médiation des autorités sénégalaises, en attendant les résultats du comité ministériel, « organe suprême » de l’Agence.

Ce comité a pris des résolutions pour assurer la continuité du service de l’ASECNA et pour apaiser le climat social au sein de l’Agence. C’est ainsi qu’il a instruit la Direction générale et le Conseil d’administration à mettre en œuvre les 11 points de la plateforme revendicative qui font l’objet d’un accord. Les 8 autres points de désaccord seront soumis à l’Organe communautaire de concertations et de négociations (OCCN), avec la participation des représentants des syndicats. Sur l’indemnité spéciale de service public (ISSP) en faveur de l’ensemble du personnel, le comité ministériel a marqué son accord, sous réserve d’une étude de faisabilité. Dans le communiqué final issu de la réunion du comité ministériel, celui-ci n’a pas manqué  de condamner les actes posés par certains contrôleurs aériens, lors de la grève du 23 au 25 septembre,  qui ont impacté les Etats membres, et demandé la levée des nouveaux mots de préavis de grève. Les résolutions issues de la réunion extraordinaire ont donc permis d’obtenir une trêve entre la Direction générale et les syndicats. o

FW

 

Encadré

17 pays +la France

L’ASECNA (l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar) a été créée en 1959. C’est l’une des plus vieilles institutions de coopération et d’intégration africaine et malgache. C’est un établissement public doté de la personnalité morale et jouissant de l’autonomie financière. Elle est composée de 18 États membres, dont la France.

Liste des pays africains membres : Bénin, Burkina Faso ; Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale , Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo.o

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page