A la UneSociété-Culture

Sport: les coups de pédales des élèves de l’Inspection V

• Stimuler les scolaires à la pratique sportive

• Une traduction de résilience avec les scolaires comme acteurs

Weda Wilfrid : « Je suis content d’avoir remporté ce premier prix. Dieu bénisse les organisateurs et que la paix revienne dans notre pays ». (DR)

L’association Action unie pour un développement durable et holistique (AUDDH), fidèle à sa mission de promouvoir le sport en milieu scolaire, a donné rendez-vous aux amateurs du vélo dans la matinée du samedi 20 mai 2023, pour une nouvelle communion à coups de pédales. 2 heures avant le premier top départ, une partie du boulevard Charles de Gaule de Ouagadougou était déjà prise d’assaut par les bambins visiblement impatients de voir les cyclistes amateurs en action.

Pamtaaba Judith de l’école Dagnoé A, vainqueur catégorie féminine. (DR)

Contexte national oblige, cette treizième édition se tient le même jour choisi par le gouvernement comme Journée nationale de jeûne et de prière pour la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso. La sobriété était de rigueur

La course proprement dite s’est déroulée en deux temps avec la catégorie des filles à l’honneur pour le premier départ donné par la présidente de l’association Les Gazelles.

Traoré Sylvain, président de l’association promotrice de l’activité : « Nous souhaitons avoir plus de partenaires pour les prochaines éditions » (DR)

Et c’est Judith Pamtaaba de l’école Dagnoé A qui a franchi la ligne d’arrivée en première position, après avoir parcouru deux tours d’un circuit long de 600 m sans trop être inquiétée.

Pour la course des garçons, il fallait boucler trois fois le même circuit. Le top départ a été donné par le Secrétaire permanant pour l’élimination du paludisme (SP Palu). En milieu de course et au-devant du peloton, la bataille fut rude entre deux coureurs avant le sacre de Wilfrid Weda de l’école Wemtenga C, très acclamé par la foule à la ligne d’arrivée. La joie se lisait sur les visages de ces camarades sortis nombreux pour l’encourager.

Pour le président Traoré Sylvain, la tenue de cette édition de course cycliste au profit des enfants du primaire traduit d’une certaine façon, leur résilience à la situation difficile que vit le pays. Il a profité de l’occasion pour remercier l’ensemble des partenaires qui se sont engagés à leurs côtés pour perpétuer l’œuvre.  Parmi les soutiens à cette initiative : le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, le ministère de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement, le Secrétariat permanant pour l’élimination du paludisme et l’association Les Gazelles.

« Nous souhaitons avoir plus de partenaires pour les prochaines éditions », a rappelé le président Traoré.

Notons que tous les élèves ayant pris part à la course ont reçu des fournitures scolaires avec des prix spéciaux pour les cinq (5) premiers de chaque sexe.o

Idrissa ZIDA (stagiaire)

Commentaires
RAF
RAF

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page